Un chien a touché votre coeur?

Vous l’avez emmené faire une balade, peut être avec son futur compagnon de jeu, et, après mûre réflexion, vous avez décidé de lui offrir une nouvelle vie ….

Votre nouveau compagnon a séjourné plus ou moins longtemps dans notre refuge après avoir connu des expériences difficiles voire douloureuses .

Mais bien choisir un animal , c’est se poser quelques questions essentielles !

tnmc9yln

. Suis je apte à rendre mon chien heureux ?

– Ne prenez jamais un animal pour compenser un état dépressif, combler un manque ou pour servir de jouet à vos enfants.

– Certains chiens demandent beaucoup de soins, d’autres sont sportifs et d’autres, encore, ont besoin de présence .

– Votre animal sera t-il souvent ou longtemps seul?  Que prévoyez vous pour les vacances?

Mon logement est il adapté ?

– avez vous un jardin? sinon, êtes vous prêts à accorder plusieurs promenades quotidiennes (au minimum trois) nécessaires à votre chien comme un moment de détente et non comme une contrainte?

Face à la sexualité de votre animal :

Afin d’éviter fugues et chaleurs, il faudra prévoir de faire stériliser vos animaux dès qu’ils atteindront l’âge requis.

Choisir de vivre avec un animal est une décision importante qui vous engage pour une quinzaine d’années!!

Ne vous attendez pas à ce qu’il soit immédiatement le chien idéal dont vous rêviez.

Il a sa personnalité et il doit prendre de nouvelles habitudes au sein de la famille et se familiariser avec son nouvel environnement.
Trouver de nouveaux repères n’est pas toujours facile et vous devrez l’y aider.

Quelques petits conseils pour faciliter son adaptation …

Pour son arrivée à la maison :

°     Dans  la mesure du possible, prévoyez d’être disponible les premiers jours afin d’apprendre à vous connaître  (week end , vacances ..)

°   Prenez le temps de lui faire découvrir son nouvel environnement : maison, jardin, point d’eau, voisinnage…

°   Montrez lui le   » coin  » confortable qui lui est destiné et où il se sentira en sécurité .

chien_38

°   Faîtes les présentations avec les autres animaux de la famille avec calme, précaution et sans brusquer les choses. Il est important d’observer puis de respecter la hiérarchie qui va s’établir entre les chiens.

° Prenez des bonnes habitudes:  tous les membres de la familles doivent lui faire respecter les mêmes règles établies;  des ordres contradictoires ne feraient que perturber le chien!

Routine et   habitudes sont rassurantes.

– Les absences qui ne manqueront pas d’arriver:

Votre chien ayant déjà vécu l’abandon il est donc possible qu’il ait du mal à supporter vos absences. L’angoisse qui en résulte parfois peut déclencher des réactions diverses qui apparaissent comme des bêtises.( cf: l’info du mois)
Il faudra l’habituer rapidement mais progressivement à vivre des moments de solitude. 

Eviter l’ennui et le stress est important; ces petits conseils peuvent être utiles :

  •  Laissez-lui quelques jouets qu’il aime bien
  • Laissez la radio allumée : les voix et la musique peuvent le rassurer
  • Mettez dans son panier un vieux T-Shirt que vous avez déjà porté : votre odeur le réconfortera

–  la propreté :

°    Le chiot :

Un apprentissage sera, bien sûr, nécessair , et la maturité sphinctérienne varie d’un animal à l’autre; à partir de 4 mois , la plupart des chiots sont propres.

°  Le chien adulte :

Si vous êtes en appartement, votre chien devra peut être retrouver des notions de propreté; des promenades régulières  lui permettront, à la fois  de se dégourdir les pattes et de faire ses besoins.

–  Les sorties:

°  Elles sont essentielles à son équilibre et doivent être les  plus fréquentes possibles si vous ne possédez pas de jardin. Ce sont des moments de complicité mais aussi de sociabilisation avec le monde extérieur.

°  Gardez votre nouvel ami en laisse ou en longe tant que la relation n’est pas fortement établie et le rappel acquis. Une médaille au collier avec vos coordonnées vous permettront de le retrouver rapidement si vous le perdez.

° Il est essentiel d’avoir une bonne clôture; pensez à en chercher les failles et les défauts avant l’arrivée de votre nouveau chien mais aussi de façon fréquente tout au long de l’année. 

hund

–  Un petit mot au sujet des enfants :

°  Un chien n’est en aucun cas un jouet! Les enfants doivent apprendre à respecter son sommeil et son repas.

°   Au début, les jeux bruyants ou brusques sont à éviter mais faîtes participer vos enfants aux activités liées au chien (préparation du repas , promenades , entretien… )

°  Laisser de très jeunes enfants seuls en présence d’un animal peut entrainer des incidents ; les réactions des deux parties sont souvent imprévisibles..

–  L’alimentation:

°  La transition entre la nourriture du refuge et la vôtre devra, si possible, se faire graduellement sur une semaine afin d’éviter les problèmes digestifs.

°  Malgré cela, et en tenant compte  du stress causé par le changement de repères, votre chien pourra présenter  quelques réactions transitoires: diarrhées, refus de manger….

Si la situation se prolonge ou si son état général se détériore, n’hésitez pas à consulter votre vétérinaire.

chien_439

–   Les soins :

°  Pensez à traiter votre compagnon afin d’éliminer les parasites internes  ( vermifugation à large spectre ) et externes , notamment à sa sortie du refuge , puis plusieurs fois par an .

gratt

° Dans notre région, la leishmaniose sévit toujours!  Il existe, en prévention, des colliers et des  » spot-on  » ( petites dosettes ) efficaces  agissant aussi sur les puces et les tiques.

°  N ‘oubliez pas non plus  les rappels de vaccination chaque année.

En résumé, la recette pour une adoption réussie pourrait être:

– des tonnes d’amour

– des kilos de patience

et une dose d’autorité…..

et n’oubliez pas!