La S.P.A de Salon de Provence a été créée en mars 1954 par le Docteur Camille Roquelain qui a construit le refuge grâce à des fonds personnels.

 

Sa mission est de protéger, de secourir et d’accueillir les animaux perdus ou abandonnés.

La S.P.A est aussi là pour provoquer les lois et Arrêtés qui protègent les animaux et inciter les poursuites contre les individus coupables de mauvais traitements envers eux. L’enquêteur ou l’enquêtrice, souvent bénévole, a la dure tâche de se rendre sur place pour ce type de constatation.

 

Ce sont les Membres Titulaires, Sympathisants, Actifs, Bienfaiteurs et Fondateurs qui composent l’association. Certains font partie du Conseil d’Administration, à la tête duquel se trouve un Président, un Vice Président, un Secrétaire Général et un Trésorier. L’Assemblée Générale se réunit une fois par an pour faire le bilan et préparer l’année qui commence.

 

Les ressources de la S.P.A  de Salon de Provence ne sont pas énormes. Elles comprennent les cotisations de ses membres, quelques subventions du Conseil Général et des mairies.

 

La gestion administrative et financière de notre refuge est autonome et ne dépend pas de la S.P.A de Paris.

 

Il fait partie de la Confédération Nationale des S.P.A. de France, dont le siège est à Lyon, regroupe 257 S.P.A. réparties dans 87 départements français. Fondée en 1926, la Confédération est reconnue d’utilité publique depuis le 1 /10/ 1990.
Elle est avant tout un organisme fédérateur qui rassemble des associations indépendantes partageant des valeurs communes pour la protection des animaux.

 

D’autre part , 32 communes ont signé une Convention avec la SPA pour bénéficier du service d’accueil en FOURRIERE des animaux perdus ou abandonnés sur leur territoire. Ces communes versent 0,65 centimes d’euros par habitant,  comme participation aux frais de fonctionnement de la fourrière.

Reprise fourrière:

(hors Salon de Provence)

Un chien admis en fourrière à la SPA de Salon de Provence sera rendu à son propriétaire en contrepartie du versement de la (des) somme(s) suivante(s) :

  • 70 euros par chien (applicable dès admission en fourrière)

  • 5 euros par jour à compter du 2ème jour de fourrière

 Si d’autres frais ont été supportés par la SPA de Salon de Provence, il vous sera facturé :
• la puce électronique si le chien n’était pas identifié : 50 euros
• les frais vétérinaires,
• la détérioration de nos installations/matériels par le chien…
 
Les justificatifs de frais engagés vous seront présentés.

Merci de votre compréhension
La Direction

 

Trop d’ animaux arrivent au refuge non identifiés et perdent toutes chances de retrouver leur famille !

si votre animal disparait , pensez à appeler la S.P.A et donnez de lui , une description complète ou encore mieux ,   venez voir s’il ne s’y trouve pas !

N’oubliez pas de faire pucer ou tatouer votre animal et accrochez une médaille avec vos coordonnées à son collier.

S’il est tatoué, vérifiez souvent l’inscription qui devient illisible avec le temps.

Le refuge emploie 14 salariés à temps partiel, aidés par une trentaine de bénévoles. Tous unissent leurs efforts pour apporter soins, réconfort et bien-être aux  nombreux animaux recueillis.

 

320097_505026542867805_1943259952_n

 

 

Le degré de civilisation d’une société se juge

à la façon dont elle traite ses animaux

 

 

 

 

 

Gandhi